Juillet 2023: astronomie, théâtre, ambitions...
aaaaa aaaaa aaaaa aaaaa aaaaa


aaaaa aaaaa
Juillet 2023: astronomie, théâtre, ambitions

Une Drone de journée à Ciel Ouvert. 21 juillet 2023

En partenariat avec le Département :        aaaaa


        Textes de Martine Segard.
        Photos de Martine Segard et Gérard Pujol.
aaaaa
Dès le matin, cette « Drone » de journée a commencé à la médiathèque de Saint-Amans-des-Côts avec le vernissage de l’exposition confiée « Le Temps à Ciel Ouvert… entre certitudes et prévisions ». Une dizaine de panneaux retracent l’évolution historique des instruments de mesures météorologiques (thermomètre, baromètre, hygromètre…).
Mme Cestrières suppléante de M. Mazars et M. Cagnac maire de Saint-Amans-des-Côts représentant M. Valadier, président de la Communauté de Communes Aubrac, Carladez et Viadène, ont accueilli les membres de l’Association des Amis de Charles de Louvrié: M.de Saint Exupéry, M. Winter, M. Pujol, M. Poissonnier.
aaaaa
« Cette exposition qui concerne la météo est tout a fait reliée à l’aventure de l’aéronautique. Si on n’a pas la météo on ne peut pas voler. Le but est de développer les inventions pour améliorer en continu la prévision et les informations sur la mer, l’aviation et les cultures de la terre. Mais aussi de donner le goût de la science et de la technique à la jeunesse et de développer les moyens d’aborder la météorologie par des expériences réalisables de l’école primaire jusqu’à la terminale. »
Après un déjeuner de travail à Campouriez en présence notamment de Mrs Alain Marc et Jean-Claude Anglars sénateurs, Mme Cestrières (Maire de Montezic) , M. Jean Valadier (Président de la Communauté de communes) , M. Christophe Delmas (Maire de Campouriez) , et de membres de l’association des Amis de Charles de Louvrié, M. Winter a présenté un film sur Jean-Marie Le Bris, inventeur de la « Barque ailée ». Le public a découvert le premier planeur muni d’ailes à gauchissement et le premier brevet de 1857 sur l’incidence et la portance de l’aile du planeur. Et les plus jeunes ont été ravis de s’initier aux vols de drones avec MM Salaville et Pujol.
Que de talents...

        Textes de Claudine Lafon.
        Photos de Gérard Pujol.
aaaaa
Le 20 juillet, au château de Valon, l’association « Théâtre en Viadène » donnait la dernière représentation de sa création Comment tu parles ! ou le langage comme marqueur social.
aaaaa
Un groupe de jeunes au langage fleuri, squatte un théâtre à l’abandon mais un agent immobilier, abusant d’anglicismes, les chasse afin d’accueillir des acheteurs au langage châtié.
Le vieux théâtre acquis, ces derniers proposent aux jeunes de jouer une pièce de Molière pour l’inauguration. Afin de leur faire découvrir le dramaturge, ils leur présentent l’extrait des Femmes savantes dans lequel Martine refuse de se plier aux exigences linguistiques de sa maitresse. Les jeunes choisissent de jouer les Fourberies de Scapin et, après des débuts difficiles, ils apprennent cette langue si éloignée de la leur.
Le talent des acteurs (de 8 à 66 ans) et la créativité de la mise en scène ont conquis les spectateurs et plus particulièrement les membres de l’association Charles de Louvrié qui ont passé commande pour l’année 2024. Le titre est déjà trouvé : Charles le conquérant , comme celui de la nouvelle écrite par les élèves du collège de la Viadène en 2012 inspirée, bien sûr, de Robur le conquérant de Jules Verne.
aaaaa             aaaaa

Un peu d'Histoire...

Extrait de l’Auvergnat de Paris publié en 1896.


Campouriez.
– M. Ch. De Louvrié, de Combebisou, commune de Campouriez, s’est fait représenter à l’exposition universelle de Chicago par un mémoire relatif à l’aéronautique. On sait que, depuis bon nombre d’année déjà notre compatriote s’est fait un nom dans le monde qui s’occupe des ballons et des machines volantes. Quarante trois mémoires (…), ont été lus et discutés dans la grande cité américaine durant les conférences techniques (…). Que sortira-t-il de ces études si persévérantes et plus que jamais à l’ordre du jour. La science parviendra-t-elle enfin à conquérir l’empire de l’air et permettre ainsi l’exploration des pôles (…) ? C’est le secret de l’avenir. Quoi qu’il en soit, il est consolant de penser que l’Aveyron paie largement son tribut à tout ce qui honore et grandit une nation (…). Aujourd’hui les recherches prolongées de M. de Louvrié sont peut-être à la veille de contribuer à la solution du problème ardu de la locomotion aérienne.
(signé : Journal de l’Aveyron).

Des ambitions...


La journée du 21 juillet a été aussi une opportunité de présenter aux invités Elus, les ambitions de l'association des amis de Charles de Louvrié.

Les ambitions de l'association ont été rédigées, le document est consultable sur ce site:      cliquer ICI

Susciter l’esprit d’invention, l’envie de la découverte : un enjeu permanent…

Une ambition plus lointaine pourrait être de créer une maison des inventions, et pourquoi pas dans les lieux mêmes où Charles de Louvrié a vécu. Maison ouverte à tous, musée retraçant la vie de Charles de Louvrié mais également d'inventeurs et d'innovateurs aveyronnais, médiathèque mettant à disposition la documentation des inventions et des découvertes, apportant la preuve que l’Aveyron est une terre d’innovations et d’inventions.
aaaaa maison natale de Charles De Louvrié